Epersy-Avenir.com

Association Les Amis d'Epersy

COLLECTIF de SAUVEGARDE d'EPERSY : DERNIEREs INFOs sur NOS ACTIONS

Emoticone Good ! 150 signatures constituent ce COLLECTIF de SAUVEGARDE d'EPERSY.
Ce MOUVEMENT
cherche à faire appliquer le principe du Développement Durable dans notre Commune.
Et L'Association Les Amis d'Epersy en constitue le noyau dont la fonction essentielle est de fonder la base juridique (sans laquelle toute action serait vouée à l'échec).

Pour information, voici quelques ACTIONS menées en petit COMITÉ depuis le 30 novembre :

Emoticone Hein ! >>> Du fait du DÉFICIT de COMMUNICATION de la mairie, nous avons été contraints de chercher l'information où elle se trouve.

Nous avons donc consulté divers services publics et personnalités expertes
:

1- Le CAUE (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement) ;
2- Le SCOT (Schéma de COhérence Territorial) ;
3- La Chambre de l'Agriculture ;
4- Le Maire d'une commune importante du Canton ;
5- L'EPFL (Etablissement Public Foncier Local)... ;
6- Le Juriste de la FDSEA... (Fédération Départementale de l'Agriculture) ;
7- Une architecte-urbaniste pour un projet alternatif ;
8- Un Ingénieur en chef territorial, Docteur, chercheur universitaire et professeur émérite à l'Université Jean Moulin de Lyon, membre de l'Association.

Cette MÉTHODE D'INVESTIGATION notamment auprès de SERVICES PUBLICS desquels dépendent les mairies pour leurs projets d'urbanisme, permet de court-circuiter l'INFORMATION OFFICIELLE (et d'en constituer un dossier où les pièces justificatives seront nombreuses à faire valoir en cas de requête administrative).

Emoticone Smile ! De ce fait, NOTRE COLLECTIF est reconnu comme interlocuteur officiel comme relais auprès d'une population d'EPERSY inquiète de l'ampleur de ce projet tout à fait inacceptable en l'état.

Nous avons pu exposer un projet alternatif jugé tout à fait pertinent et viable selon ces autorités.

Il s'agit d'obtenir le droit de savoir (en tant que membres officiels de l'opposition ayant obtenu 40 % aux dernières municipales) et d'être impliqué dans ce Projet qui engagent notre futur à tous et par une minorité d'élus
- commission d'urbanisme avec qui et quelle expertise ? - Pourtant ce sont tous les élus qui vont voter ce projet ! En savent-ils au moins autant que nous les autochtones et dont l'expertise en matière d'urbanisme n'est pas à démontrer ? Nous sommes aussi légitimes que ceux qui veulent confisquer et liquider le patrimoine hérité des anciens alors que nous sommes écartés de décisions nous concernant au premier chef.

Ainsi, ce Projet nous apparaît être conçu dans le plus parfait dévoiement de la Démocratie pour un enjeu aussi déterminant pour l'avenir d'Epersy.
Alors que tout le monde a le droit de savoir ce qu'il pourrait en advenir de notre qualité de la vie, il est légitime de pouvoir au moins participer à ce qui peut nous l'enlever !

Ceci d'autant plus grave qu'une équipe rajeunie aux prochaines municipale pourrait se retrouver pieds et points liés pour acter un Projet véritable de Développement Durable qui sauvegarde l'agriculture, la biodiversité, les paysages... et nos souhaits à tous de continuer à apprécier ces lieux d'exception en le faisant évoluer selon des critères qui soient d'intérêt général.


Nous sommes déterminés à faire appliquer les lois Montagne, les Directives du Parc Naturel, les Grenelles 1 et 2... d'abord auprès du Préfet, puis ensuite au Tribunal Administratif s'il le fallait !

Emoticone Fou ! Mais les élus ne viennent pas nous voir sur le terrain malgré nos appels !. Ils pourraient mesurer l'inquiétude générale face à un tel et prévisible bouleversement. Ils n'ont pas à décider sans savoir et votent sans consulter la population. Ou alors leur responsabilité sera d'autant plus grande qu'ils auront eux-mêmes pris l'initiative de nous représenter.
Et s'ils ne veulent pas partager les responsabilités alors ils faut qu'ils en assument toutes les conséquences.
Et pourquoi tant de solidarité à avoir voté ce projet de modification de POS (nous étions 7 à le constater y compris une journaliste du DL) ? Nos vies bouleversées en même temps que l'agriculture, les paysages, la biodiversité mise à mal ?

Nous continuerons à militer (avec le collectif de 150 signatures qui se complètent chaque jour) pour la transformation du POS en PLU.

Nous ferons valoir le PRINCIPE de PRÉCAUTION contre un projet qui bricole des solutions soi-disant de Développement Durable impossible à tenir en l'état.
Réaliser en moins d'un an (du fait des prochaines municipales ?), ce que l'on a pas pu faire en 20 ans de mandats successifs ? Le Préfet ne va pas le cautionner ?

Emoticone Surpris ! Ce POS a démontré ses insuffisances notoires, pour ne pas dire son fiasco, dès sa mise en application
(retard de 4 ans à la mise en oeuvre du 1er lotissement). Ce dont la mairie s'accordait à reconnaître (le Conseil Municipal avait été unanime à ne pas répondre positivement à la demande du cabinet Euryèce -son concepteur- de pouvoir s'en servir comme référence). Et bizarrement, ce POS inqualifiable servirait de base au Projet qui se voudrait être le relais à un PLU selon le cabinet d'urbanisme actuel ?
La seule solution, remettre tout à plat avant que les dégâts soient impossibles à récupérer sachant que depuis son adoption de juillet 2001, il a fallu porter ce POS à bout de bras pour l'empêcher (actions par actions) de commettre l'irréparable en termes de Développement Durable.

Non, il nous faut transformer ce POS en PLU pour trouver les solutions viables et les mieux adaptées afin de conserver à ce village de montagne unique du Parc Naturel ses meilleurs atouts ! Sinon nous allons "tuer la poule aux oeufs d'or" comme on le fait partout alentour (les "très éclairés" blocs de béton du Montcel, sans parler de la cité ouvrière de St Ours Bassa). Ce n'est plus la ville à la campagne, c'est la campagne des terrils du Nord... !
Le PARC NATUREL doit-intervenir !

Emoticone Good ! Conférence sur le Développement Durable :
Nous sommes en train d'organiser une conférence sur le Développement Durable (et problématiques de transformation du POS en PLU...
à notre portée de citoyen) avec Christian LEGRAND notre professeur émérite en aménagement du territoire !

Emoticone Clin d'oeil ! La semaine prochaine, nous vous parlerons un peu mieux du Petit Bois dont vous pouvez admirer les photos... Il n'est pas perdu, loin de là ! (En attendant, voir le plan Masse ci-dessous proposé par le Commissaire Enquêteur qui peut remettre en cause toute l'économie du projet et donc sa réalisation, mais ce n'est pas tout... !) :

Une image

Le Petit bois est protégé partiellement alors que sont dessinés des arbres un peu partout en compensation. Deux siècles et demi pour retrouver un semblant d'équivalent... sans jamais retrouver sa fonction de rétention pour les eaux d'écoulement, ni celle d'aire de jeu pour les enfants... ! A noter que des arbres sont représentés chez les hollandais (en haut). Alors que le terrain est en pelouse pentue. Qui pourrait croire qu'il puisse remplir la fonction de rétention des eaux de surface ?

Emoticone Cagoulé !JOUEZ le JEU : cliquez sur commentaires ci-dessous >>> Et exprimez-vous (avec un pseudo) !

aient - 3 commentaires - Donner votre avis - Haut de page

Commentaires des internautes

JazzBond 1er a écrit le 26/04/2013 à 20h58 :

On est bien parti pour ne pas se laisser faire et ya un moment que ça démangeait tout en faisant que la cocotte était en train de bouillir...
J'en vois des tronches qui se retrouvent à penser la même chose.
Que ça suffit la commédie du plus vite je vais, plus je crois que je vais doubler tout le monde. Ca c'était du temps de Fangio ! Maintenant ya des spectateurs qui les voie venir et demandent qui se tienne à carreau sinon ça va pas le faire ! On ne se prend plus le choux dans ces délirs. Pourvu qu'on rigolent ensemble, c'est ça la vrai vie ! Après ça va tout seul avec lasolidarité !
Des fois, si les élus faisaient pareil, ce serait autre chose...
Et jannot ? Je l'aurait bien vu signer un viagé

Z'Arbon du Corti a écrit le 26/04/2013 à 17h59 :

Pas trop tôt que ce site donne de la voix; il y a du nouveau !
P.L.U. ou pas P.L.U. , le projet actuel est inacceptable ; on ne veut pas à Epersy Chef-lieu les répliques du Montcel ou de Bassa . Quelle horreur! Des empilements de ruches! c'est pour des humains çà ? Que la municipalité cesse immédiatement ses délires!

Coucou a écrit le 25/04/2013 à 21h30 :

C'est pas bô la vie ?

Poster un commentaire

Donner votre avis

 (x)

(x) Obligatoire

   

© Copyright 2002 - 2020 | Epersy-Avenir.com | Tous droits réservés | Administration | Haut de page